Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le bras de fer continue entre Tariq Ramadan et la militante féministe Henda Ayari (archives)

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Une enquête a été ouverte à Paris après le dépôt d'une plainte, notamment pour viol, visant l'islamologue suisse Tariq Ramadan. Ce dernier conteste les faits qui lui sont reprochés.

Cette enquête porte sur les chefs de "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort", a indiqué mardi une source judiciaire.

Henda Ayari, 40 ans, ex-salafiste devenue militante féministe et laïque, avait accusé Tariq Ramadan pour ces faits vendredi sur sa page Facebook, en plein débat autour du harcèlement sexuel.

Elle les avait déjà narrés dans un livre paru en 2016 mais a expliqué n'avoir pas voulu à ce moment-là révéler le nom de son agresseur en raison de "menaces de sa part".

Via son avocat, Me Yassine Bouzrou, Tariq Ramadan a opposé "un démenti formel à ces allégations" et à son tour déposé plainte lundi pour "dénonciation calomnieuse" contre Mme Ayari.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS