Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La justice allemande a ouvert une enquête préliminaire contre un homme âgé de 87 ans vivant aux Etats-Unis, soupçonné de participation aux meurtres de plus de 300'000 juifs dans le camp de concentration nazi d'Auschwitz. Une éventuelle demande d'extradition prendrait plusieurs mois.

Cette enquête a été ouverte mardi par le procureur de Weiden (Allemagne du sud), Gerd Schäfer, après que le bureau central en charge de la résolution des crimes nazis a transmis au parquet le dossier concernant l'octogénaire.

Il aurait participé au décès de 344'000 juifs en 1944 en tant que garde dans le camp de concentration et d'extermination nazi d'Auschwitz, dans la Pologne actuelle. L'homme vit actuellement libre aux Etats-Unis et le procureur Schäfer n'a pas pu préciser quand - et ni même si - l'octogénaire pourrait comparaître un jour devant un tribunal allemand.

"Nous en sommes encore au stade où il faut étudier le dossier pour voir si les éléments d'accusation sont suffisamment solides", a-t-il expliqué. Il faudra certainement plusieurs mois avant d'éventuellement demander l'extradition de cet homme, a-t-il ajouté.

Affaire similaire

L'affaire rappelle le cas du criminel nazi John Demjanjuk, apatride expulsé des Etats-Unis et condamné en mai 2011 en Allemagne à cinq ans de prison pour participation au meurtre de plus de 27'900 juifs lorsqu'il était gardien du camp nazi de Sobibor (Pologne) en 1943.

Il avait été condamné "par association", les juges l'ayant estimé responsable de crimes perpétrés lorsqu'il était garde à Sobibor, bien qu'aucun témoin ou preuve matérielle n'aient pu être produits. Il est décédé le 17 mars dans une maison de retraite de Bavière à l'âge de 91 ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS