Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'attaque qui avait fait trois morts, dont l'assaillant, avait choqué dans la région (archives).

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Deux ans après les faits, le Ministère public st-gallois a bouclé son enquête pénale sur l'attaque perpétrée dans un train à Salez (SG) en 2016. Un déséquilibré avait tué deux femmes et blessé quatre autres personnes. Il avait lui aussi trouvé la mort.

L'assaillant, alors âgé de 27 ans, avait été "un solitaire toute sa vie", décrit le Ministère public mercredi. A l'âge de 12 ans, il avait souffert d'une maladie aux yeux qui a porté atteinte à son apparence.

Il n'avait jamais eu de relation amoureuse ce qui le faisait souffrir psychiquement. Quelques mois avant les faits, il a perdu son emploi et vivait depuis replié et seul.

Il faisait des expériences avec des substances inflammables, avait en sa possession divers objets pyrotechniques ainsi que des couteaux. Ils jouait à des jeux faisant l'apologie de la violence.

Lieu choisi au hasard

Il avait planifié son attaque, mais ne visait personne en particulier, selon le Ministère public. Le lieu de l'attaque a été choisi au hasard.

Les faits remontent au 16 août 2016. Dans le train régional entre Buchs (SG) et Salez, l'assaillant déverse de l'essence alkylate, un liquide inflammable, sur une adolescente de 17 ans, avant de lui bouter le feu.

Il poignarde ensuite une femme de 34 ans qui tentait de s'enfuir. Les deux victimes sont décédées à l'hôpital.

L'auteur de l'attaque retourne ensuite le couteau contre lui et se donne plusieurs coups profonds. Il succombe le lendemain.

Fillette blessée

Dans l'explosion causée par le feu, une mère de 43 ans et sa fille de 6 ans ainsi que deux hommes de 17 et 50 ans sont blessés. Une fumée noire envahit le convoi, mettant en danger tous les passagers.

Le Ministère public menait une enquête pénale pour assassinats, blessures corporelles graves, mise en danger de la vie, incendie et perturbation du trafic ferroviaire. L'enquête étant terminée, la procédure a été bouclée. Personne n'a contesté cette décision.

La fortune de l'assaillant, de plusieurs dizaines de milliers de francs, a été saisie. La somme ira à un fonds pour les victimes et leurs familles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS