Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le gouvernement américain enquête pour savoir si le casino Las Vegas Sands a enfreint la loi sur le blanchiment d'argent, affirme le Wall Street Journal. Il appartient à Sheldon Adelson, un des principaux donateurs de la campagne du républicain Mitt Romney.

Le procureur fédéral de Los Angeles cherche à déterminer si le casino et plusieurs de ses dirigeants ont enfreint les lois américaines de lutte contre le blanchiment d'argent en ne signalant pas aux autorités des millions de dollars de transferts de la part de gros joueurs de Las Vegas, explique le quotidien financier, citant des avocats et d'autres sources proches du dossier.

Argent douteux

L'enquête s'intéresse particulièrement à la manière dont le casino a géré de l'argent reçu il y a plusieurs années de la part d'un homme d'affaires mexicain qui a ensuite été accusé de trafic de drogue et de la part d'un ancien dirigeant californien qui a depuis été condamné pour avoir payé des pots-de-vin, d'après les sources du quotidien.

Le groupe de jeux de Sheldon Adelson a déjà annoncé mercredi qu'il faisait l'objet d'une enquête dans sa filiale Sands China à propos du transfert de données de la Chine vers les Etats-Unis.

Avec une fortune personnelle de 25 milliards de dollars, M. Adelson est l'un des principaux donateurs du camp républicain, ayant d'abord abondamment financé la campagne de Newt Gingrich puis celle de Mitt Romney.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS