Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un enseignant argovien a été condamné à trois ans de prison dont deux avec sursis pour des actes d'ordre sexuel avec une adolescente de moins de 16 ans et consommation de pornographie enfantine. Les faits remontent aux années 2000 à 2005.

Le condamné ne pourra plus enseigner pendant quatre ans à des mineurs de moins de 16 ans. Le Tribunal de district d'Aarau a en revanche acquitté le quadragénaire au chômage de viols et contraintes sexuelles, confirmant une information révélée par plusieurs médias. Pour ces chefs d'accusation, le doute a profité à l'accusé.

Outre le manque de preuve concernant les griefs les plus graves, la cour a estimé que la longue attente qui a suivi l'arrestation de l'accusé en novembre 2006 jusqu'au procès constituait déjà une punition. Elle a donc refusé de suivre le Ministère public qui réclamait une peine ferme de sept ans de prison.

Le condamné devra verser à sa victime 9000 francs de réparation pour tort moral.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS