Toute l'actu en bref

Une rencontre entre l'art et la joaillerie: la bague de Max Bill.

ProLitteris Zurich

(sda-ats)

Depuis des millénaires, les humains se parent de bijoux. De toutes les matières, de formes variées et au symbolisme divers. Le Musée national de Zurich invite à un tour d'horizon dans son exposition "Bijoux. Matériaux artisanat art", à voir du 19 mai au 22 octobre.

Les plus anciennes pièces exposées à Zurich datent d'il y a 82'000 ans. Il s'agit de coquillages et coquilles d'escargots travaillées, a indiqué le directeur du musée Andreas Spillmann mercredi lors d'une visite guidée pour les médias.

L'exposition est divisée en trois chapitres. Le premier se consacre aux différents matériaux utilisés à la fabrication des bijoux. Des objets anciens et modernes faits de la même matière sont habilement mis en relation, rendant visibles les évolutions parcourues.

La deuxième partie met en exergue la dimension symbolique des bijoux. On y trouve notamment une bague remise par le poète allemand Goethe en gage d'amour à une femme ou encore une tenue punk ornée d'épingles à nourrice et de rivets.

Enfin, la troisième section met l'accent sur le 20e siècle, lors duquel le bijou a été redécouvert comme moyen d'expression artistique. Y sont exposées des créations de Max Bill ou encore de Meret Oppenheim.

ATS

 Toute l'actu en bref