Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des gens du voyage se sont installés ce week-end sur un terrain à Kriens (LU). La Municipalité de Lucerne, propriétaire de la parcelle, tolère provisoirement cette occupation, d'après la police. Le Mouvement des voyageurs suisses réclame des aires de stationnement.

Une quarantaine de caravanes sont garées sur le terrain de Kriens, a fait savoir dimanche à l'ats la police lucernoise. Elle confirmait une information fournie par les sites internet de 20 Minuten et de la Luzerner Zeitung. Leur présence sera tolérée jusqu'à lundi. Des installations sanitaires ainsi qu'un accès à l'eau courante et à l'électricité sont aménagés.

Sur son site internet, le Mouvement des voyageurs évoque un rassemblement pacifique d'environ 500 Yéniches de Suisse et une cinquantaine de véhicules. Il demande aux autorités lucernoises deux à quatre aires de stationnement permanentes dans le canton et autant d'aires temporaires, ainsi qu'un terrain fixe en ville de Lucerne dès maintenant.

Ces dernières années, les gens du voyage ont occupé à plusieurs reprises des terrains dans les villes suisses, notamment à Berne, pour exiger des aires de stationnement fixes et temporaires.

Le manque de places disponibles est un problème ancien. La Confédération a reconnu les gens du voyage en tant que minorité en 1998. En 2003, le Tribunal fédéral leur a reconnu le droit à des aires de repos adéquates.

ATS