Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger est à Genève pour inaugurer le R20, un nouveau partenariat public-privé en faveur de projets de développement durable. Une conférence s'est ouverte mercredi sous son égide sur le rôle des régions dans l'économie verte.

"La croissance de demain sera une croissance verte ou ne sera pas", a déclaré Michèle Sabban, élue mardi présidente du conseil d'administration du R20 en ouvrant la réunion au Centre international de conférences de Genève (CICG). L'ancien acteur américain doit y intervenir dans l'après-midi, avant une conférence publique à l'Université de Genève.

Michèle Sabban, également présidente de l'Assemblée des régions d'Europe (ARE) et vice-présidente de la région Ile-de-France, a affirmé que les solutions aux problèmes mondiaux sont souvent locales. Elle a insisté sur une priorité pour le R20, l'efficacité énergétique des bâtiments publics.

Soutien de Washington

La représentante spéciale d'Hillary Clinton pour le climat Reta Jo Lewis a apporté le soutien de Washington à la cause du R20. Elle a exprimé l'engagement de la Maison Blanche à faire du sommet Rio+20 en juin "un succès associant tous les acteurs pour affronter l'immense défi du développement durable".

Directeur exécutif du R20 depuis le 1er janvier, Christophe Nutall a expliqué que la nouvelle organisation, basée à Genève, veut instaurer "un nouveau système de gouvernance" pour créer des ponts entre le secteur public et le secteur privé afin de mettre en oeuvre des projets à forte valeur ajoutée climatique.

Le R20 va ouvrir un bureau en Chine et à Rio de Janeiro, a annoncé M. Nutall. Plusieurs présidents de régions ont exposé ensuite des projets concrets de développement des énergies renouvelables qu'ils entendent mettre en oeuvre avec le soutien de l'organisation fondée par Arnold Schwarzenegger, président d'honneur du R20.

ATS