Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une médaille en escrime n'est jamais vraiment planifiable, surtout pas aux JO. Mais Max Heinzer, le no 1 suisse, se sent plus fort qu'il y a quatre ans et a tout pour réussir à l'épée.

"Je suis un meilleur tireur qu'il y a quatre ans aux JO de Londres (où le Schwytzois, parmi les favoris pourtant, avait été sorti en 8es de finale). J'ai notamment progressé sur le plan tactique. Toutefois, le niveau général s'est élevé. Il y a quelques années, j'étais un des rares professionnels. Aujourd'hui, beaucoup de tireurs le sont."

Heinzer, un des épéistes les plus réguliers au monde depuis plusieurs années, aura deux chances de s'illustrer. Mardi en individuel et cinq jours plus tard par équipes, où les Suisses, qui partent en quarts de finale, n'auront "que" trois matches à gagner pour être assurés d'une médaille.

Les protégés de Gianni Muzio passent pour des adversaires peu commodes: "Aucune équipe n'apprécie de tirer contre nous", a souligné Fabian Kauter, pilier de l'équipe aux côtés de Heinzer. Le troisième homme sera Benjamin Steffen. Peer Borsky fonctionnera comme remplaçant et "joker". Il est le seul des mousquetaires à ne pas figurer dans le top 15 mondial.

La médaille est clairement l'objectif par équipes. Une victoire contre l'Italie en entrée offrirait sinon une voie royale, du moins un joli boulevard. "En individuel, je pense que tous nos hommes ont leur chance", relève Borsky.

Chez les femmes, Tiffany Géroudet sera en lice samedi (dès 14h, heure suisse). La gauchère valaisanne se sent forte psychologiquement. Sa victoire au tournoi de zones à Prague, qui lui a offert in extremis la qualification pour les JO, lui a prouvé qu'elle avait les nerfs. "C'est un avantage psychologique. Les conditions d'un tournoi de zone (où les tireurs sont au pied du mur, ndlr) sont proches de celles des JO", estime la Sédunoise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS