Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En blanc, un disque de lithium-grenat avec une couche d'alliage de lithium (en noir) comme pôle négatif.

EPFZ/Fabio Bergamin

(sda-ats)

Des chercheurs de l'EPFZ ont développé une batterie lithium-ion qui contrairement aux modèles actuels ne contient ni liquide ni gel. Même à haute température, elle ne peut s'enflammer. Seul bémol, c'est précisément aux températures élevées qu'elle fonctionne le mieux.

Les accumulateurs lithium-ions sont omniprésents dans les téléphones portables, tablettes, ordinateurs, vélos et voitures électriques, notamment. Même s'ils sont réputés sûrs, ils peuvent dans certaines circonstances surchauffer et prendre feu. C'est pourquoi de nombreux laboratoires dans le monde travaillent sur des alternatives.

L'équipe de Jennifer Rupp, à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), a développé une batterie dans laquelle non seulement les électrodes mais aussi l'électrolyte est solide. Elle est faite d'un composé appelé lithium-grenat qui compte parmi les matériaux ayant la meilleure capacité conductrice des ions lithium.

Le nouvel accu se recharge également plus vite qu'un modèle classique grâce à une surface de contact plus grande entre le pôle négatif et l'électrolyte, a précisé l'EPFZ dans un communiqué. La haute école évoque des débouchés dans des batteries fines que l'on pourrait placer directement sur les puces électroniques.

A 95 degrés

Un bémol toutefois, même si elle peut fonctionner à température ambiante, la batterie sèche donne pour l'instant le meilleur d'elle-même aux environs de 95 degrés. C'est la température à laquelle les ions se déplacent le mieux dans l'accumulateur.

Cela ne démonte pas les chercheurs, qui imaginent leur invention par exemple dans des centrales d'accumulation d'électricité couplées à des installations industrielles. De nombreux processus industriels produisent de la chaleur, qui au lieu de simplement se perdre pourrait être utilisée pour amener les accumulateurs à bonne température, note l'EPFZ.

Les scientifiques entendent maintenant faire évoluer leur invention en collaboration avec l'Institut Paul Scherrer et l'Empa. Ces travaux sont publiés dans la revue Advanced Energy Materials.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS