Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Port-au-Prince - A sept jours des élections présidentielle et législatives en Haïti le débat fait rage sur l'opportunité de reporter le scrutin. L'épidémie de choléra ne semble pas avoir atteint son pic et l'aide internationale est jugée insuffisante par l'ONU.
"Nous demandons aux autorités de repousser la date des élections, d'établir et de publier un plan de lutte contre l'épidémie de choléra qui menace la vie de tous les Haïtiens", ont écrit quatre des 19 candidats à l'élection présidentielle de dimanche prochain.
Josette Bijou, Gérard Blot, Garaudy Laguerre et Wilson Jeudy, des candidats très mal classés dans les sondages, réclament la création d'une commission d'enquête indépendante pour déterminer l'origine de la maladie et établir les responsabilités, en indiquant que "plusieurs indices" montrent que la Mission de l'ONU (Minustah) a une responsabilité dans l'éclosion du choléra dans le pays.
La campagne bat son pleinInterrogé dimanche par l'AFP, l'industriel Charles-Henri Baker, l'un des favoris de l'élection, s'est prononcé contre tout report. "Le choléra est là pour dix ans. Plus vite on enlèvera ce gouvernement, plus vite on pourra prendre des mesures contre l'épidémie. La population dit clairement 'non' au report", a-t-il dit.
Près de 4,7 millions d'Haïtiens sont appelés à choisir dimanche prochain un successeur au président René Préval. Ils devront aussi élire onze sénateurs et 99 députés.
Sur le terrain, la campagne électorale bat son plein. Affiches et estrades aux couleurs des candidats sont visibles même dans les villages reculés. Dimanche des Haïtiens faisaient encore la queue à Pétion-ville pour obtenir le document d'identité qui leur permettra de voter.
Depuis le début de l'épidémie à la mi-octobre, 1250 personnes en sont mortes, selon le dernier bilan des autorités haïtiennes publié dimanche.
L'ONU estime que l'aide internationale face à l'épidémie est loin d'être suffisante. Les Nations Unies ont lancé un appel à l'aide de 164 millions de dollars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS