Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

De nouvelles dispositions en matière d'épizooties entreront en vigueur le 1er janvier. Elles concernent diverses maladies, le passeport équin et le contrôle des piscicultures. Une modification a aussi été apportée à l'ordonnance sur le contrôle du lait.

Ces modifications, adoptées vendredi par le Conseil fédéral, tiennent compte des dernières connaissances scientifiques et de l'évolution sanitaire des cheptels concernés.

Dans l'ordonnance sur les épizooties, les nouvelles dispositions concernent la fièvre aphteuse, la maladie de Newcastle, la diarrhée virale bovine, l'actinobacillose et l'anémie infectieuse équine. D'autres ont été abandonnées au vu des succès obtenus par les programmes de lutte.

Droit européen

Le passeport équin soit la carte d'identité des chevaux, ânes ou poneys pourra être établi par des organisations et fédérations reconnues à l'étranger.

Enfin, en matière de pisciculture, des adaptations ont été décidées pour être compatibles avec le droit européen. Les mesures concernent l'enregistrement et le contrôle des exploitations aquacoles et la lutte contre l'anémie infectieuse des salmonidés.

Une modification a été apportée à l'ordonnance sur le contrôle du lait. Les données liées au contrôle officiel du lait devront désormais être communiquées automatiquement et sans détour par les laboratoires d'essais à l'Office vétérinaire fédéral.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS