Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'homme qui avait attaqué sa femme à la grenade il y a une année à Buchs (AG) a écopé vendredi d'une peine de prison de cinq ans. Son épouse avait été grièvement blessée. Le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone a inculpé l'agresseur de meurtre avec préméditation.

Contrairement à ce que demandait l'accusation, les jurés n'ont pas retenu la tentative d'assassinat. L'homme n'a pas agi "spécialement sans scrupules", ont-ils estimé, mais il était prêt à risquer la mort de sa femme. Le Ministère public de la Confédération (MPC) avait demandé une peine privative de liberté de onze ans.

Son ex-femme, aujourd'hui âgée de 60 ans, avait dû être opérée pour se faire extraire du ventre une bille en métal. La police avait découvert les restes d'une grenade, dont l'explosion avait été entendue loin à la ronde.

Des traces de l'ADN de son mari ont été identifiées sur la grenade à main de fabrication yougoslave. L'homme et son ex-épouse sont de nationalité bosnienne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS