Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Equifax vend des données sur la solvabilité des consommateurs aux banques (archives).

KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

(sda-ats)

Le fournisseur de données financières Equifax a été prévenu en mars de la faille de sécurité qui a permis à des pirates informatiques d'avoir accès aux informations personnelles de plus de 140 millions d'Américains. Il a toutefois pris plusieurs mois pour la réparer.

"Il semble que la faille résulte à la fois d'une erreur humaine et de défaillances technologiques", indique Richard Smith, l'ancien directeur général d'Equifax, dans un témoignage écrit publié lundi par la commission de l'énergie et du commerce. Son témoignage doit être présenté mardi au congrès des Etats-Unis.

Parallèlement, Equifax a annoncé lundi soir qu'une étude extérieure avait montré que 2,5 autres millions d'Américains pourraient avoir été victimes de ce vol de données, ce qui porte leur total à 145,5 millions.

Plus grand piratage

Equifax a été prévenu en mars par le département américain de la sécurité intérieure de l'existence de cette faille, dit-il dans son témoignage. Il explique qu'Equifax a alors pris une série de mesures pour protéger les données personnelles.

Richard Smith a annoncé mardi dernier sa démission.

La société, qui vend des données sur la solvabilité des consommateurs aux banques, a révélé le 7 septembre que des pirates informatiques avaient accédé à ses systèmes entre mi-mai et juillet, réalisant l'un des plus grands piratages de données ayant touché une entreprise américaine.

"Je suis ici aujourd'hui pour présenter mes excuses aux Américains", ajoute Richard Smith.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS