Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kloten - Pour son premier match de la saison, l'équipe de Suisse a concédé une lourde défaite (2-6) à Kloten contre le Team Canada. La Deutschland-Cup à Munich, qui débute vendredi, s'annonce difficile pour la sélection helvétique.
Malgré de nombreuses occasions, les jeunes "pousses" convoquées par le coach national Sean Simpson ont péché par manque de réalisme. Bien sûr, durant l'ère Krueger, la Suisse n'avait jamais ébloui par sa fantaisie offensive. Les succès ont la plupart du temps résulté d'une organisation défensive pratiquement sans faille. Dès lors, les jeunes Suisses ne pouvaient pas faire mieux que leurs aînés. Dans ce sens, ce match contre une sélection des Canadiens évoluant en LNA aura servi de leçon. L'écart qui mène au niveau international est encore grand voire énorme pour certains.
Toutefois, tout n'a pas été négatif dans la prestation des Suisses. A commencer par la performance de Benjamin Conz. Le portier de Langnau a fêté sa première sélection avec 29 minutes de glace. Le Jurassien a repoussé 15 tirs sur 16. Seul un essai puissant du "Fribourgeois" Shawn Heins (16e), sans doute légèrement dévié, l'a empêché de fêter un "demi" blanchissage. L'ancien gardien de Genève-Servette a été sauvé par sa transversale sur un tir de Mark Bell (Kloten). Conz est en revanche sorti gagnant d'un duel face à son habituel coéquipier des Tigers, le Canadien Brendan Brooks (15e).
A peine Leonardo Genoni (Davos) avait-il remplacé Conz dans les buts que le Team Canada se détachait. D'abord à 5 contre 4 sur une reprise de Martin Kariya (Ambri-Piotta) bien servi par Aubin. Le capitaine de la sélection canadienne se mettait encore en évidence quelques minutes plus tard en conduisant un contre de manuel conclu par Josh Holden alors que le Canada évoluait en infériorité numérique pour le 0-3 (32e). Les joueurs de Simpson ont connu également des gros problèmes dans le jeu en infériorité numérique (trois buts encaissés).
Ce score sévère cache le bon premier tiers-temps des Suisses. Ils se sont créé plusieurs occasions de buts. Le plus en vue a sans doute été la "fusée" Fabian Schnyder (Zoug) qui a amené plusieurs fois le danger devant le portier canadien. Le Davosien Dino Wieser a bénéficié d'un face-à-face avec le portier Zaba qu'il a perdu.
En revanche, alors que le score était consommé - 0-6 - l'homme en forme du moment, Simon Bodenmann - huit buts lors des six derniers matches avec Kloten - a enfin pu ouvrir le compteur but (47e). Huit minutes plus tard, Schnyder trouvait une juste récompense à ses efforts avec un goal en supériorité numérique. Un exercice où Sean Simpson n'a pas hésisé à envoyer quatre attaquants sur la glace afin de forcer la décision.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS