Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'arrivée tardive au stade due au trafic sur le pont qui relie Pfäffikon à Rapperswil n'a pas refroidi les ardeurs.

L'opposition interne organisée par Vladimir Petkovic à cinq jours de la rencontre contre le Portugal pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 s'est disputée sur le rythme espéré.

Elle fut également musclée à l'image de l'intervention de Timm Klose dans les pieds de Stephan Lichtsteiner. Le capitaine a pu toutefois se relever. Enfin sur la dernière action de cette opposition, c'est Granit Xhaka qui est allé au contact sur Fabian Schär. L'heure était venue sans doute de monter les crocs.

Entre-temps, Michael Lang avait dû regagner les vestiaires. Le Bâlois se tenait le haut de la cuisse. "Il s'agit d'un problème musculaire, souligne le docteur Cuno Wetzel. Michael passera des examens vendredi matin pour établir un diagnostic précis."

Comme il avait annoncé, Vladimir Petkovic n'a pas aligné l'équipe A contre l'équipe B. Il a toutefois associé Valon Behrami, Granit Xhaka et Blerim Dzemaili dans la même formation. On retrouvait au coup d'envoi Eren Derdiyok en pointe devant ce trio. On peut voir là un indice supplémentaire sur le choix que devra arrêter Vladimir Petkovic mardi soir à Bâle. Le nouveau buteur du Galatasaray part vraiment avec une longueur d'avance sur Haris Seferovic.

La veille au soir, Vladimir Petkovic avait cultivé cet esprit d'équipe qui avait vraiment été l'une des forces de la sélection en juin dernier en France. Les joueurs ont, en effet, eu droit à une soirée grillades sur les hauteurs du "Kornlisegg", un des hauts lieux de la gastronomie schwytzoise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS