Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - La hiérarchie entre les trois gardiens de l'équipe de Suisse n'est plus si nette que cela pour Ottmar Hitzfeld.
L'Allemand, qui sera privé de Diego Benaglio (suspendu) en mars à Chypre, a annoncé que Yann Sommer défendrait la cage helvétique mercredi contre la Tunisie (18h15). "Yann doit emmagasiner de l'expérience, a expliqué le sélectionneur. Je ne peux rien dire au sujet de l'année prochaine, il faudra analyser la situation."
Hitzfeld avait pourtant réaffirmé au début de la campagne qualificative pour la Coupe du monde 2014 que Marco Wölfli était le no 2 derrière Benaglio et que Sommer n'était que le no 3. "La hiérarchie n'a pas changé, insiste-t-il. Wölfli a réalisé de grandes prestations avec nous et je sais de quoi il est capable. Mais il est vrai que Sommer lui met un peu plus de pression." En résumé, la hiérarchie demeure inchangée mais l'écart entre les portiers des Young Boys et de Bâle se réduit.
Hitzfeld, qui entend parfaire les automatismes de son équipe, ne compte pas effectuer six ou sept changements à Sousse. Ainsi a-t-il confirmé Eren Derdiyok en pointe, ouvrant cependant la voie à quelques retouches, "afin de donner du temps de jeu à certains joueurs qui n'ont que peu évolué avec la Suisse ces derniers temps".
Reto Ziegler devrait ainsi partir titulaire au poste de latéral gauche, tout comme Blerim Dzemaili dans l'axe du milieu de terrain. Il est également fort possible de voir entrer en cours de match Nassim Ben Khalifa, le néophyte Izet Hajrovic voire même le défenseur central Timm Klose.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS