Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Depuis le 15 octobre 2008 et une victoire 2-1 au Pirée face à la Grèce, Valon Behrami n'a plus disputé une seule rencontre internationale dans son intégralité.
Il est temps pour le Tessinois de corriger cette anomalie. Ce vendredi à Swansea face au Pays de Galles, le joueur de la Fiorentina sera appelé à tenir un rôle essentiel. En l'absence de Blerim Dzemaili blessé, il jouera comme à Wembley aux côtés de Gökhan Inler pour "tenir" le milieu de terrain.
"A Wembley, nous avons livré un très grand match pendant 40 minutes. Jusqu'au premier but anglais, nous étions les patrons sur le terrain", se souvient Behrami qui avait dû sortir sur blessure peu avant l'heure de jeu. Avant ce nouveau pépin physique, le Tessinois avait, faut-il le rappeler, écopé d'un carton rouge lors de la Coupe du monde contre le Chili.
Suspendu contre la Bulgarie, le Tessinois affirme être en excellente condition malgré ce petit virus qui le chagrine depuis lundi. "Si nous n'avions pas perdu dimanche 2-1 à domicile contre la Lazio, j'étais prêt à affirmer que mon début de saison avec la Fiorentina est une vraie réussite, poursuit Valon Behrami. Je joue dans l'axe au milieu dans une organisation en 4-3-3. J'ai surtout la pleine confiance de mon entraîneur Sinisa Mihajlovic".
Tout indique que Behrami et Inler évolueront derrière la jeune garde du FCB, à savoir le trio formé de Shaqiri, Xhaka et Fabian Frei. "Je connaissais déjà Shaqiri et Xhaka qui ont joué le match de Wembley. J'ai découvert Fabian Frei ces dernières semaines, explique Behrami. Le match qu'il a livré mardi dernier à Old Trafford fut remarquable. Fabian et ses coéquipiers ont vraiment réussi un très grand exploit en revenant dans le match après avoir été menés 2-0. Ils méritent le respect de tous !"
Ce trio bâlois qui ne doute de rien et la maîtrise affichée à Wembley autorisent chez Valon Behrami un certain optimisme avant le match de Swansea. "Il convient de préciser en premier lieu que les Gallois possèdent des brillantes individualités dans leurs rangs avec Bale, Ramsey et Bellamy, lâche-t-il. Mais sur le plan collectif, j'estime que nous sommes supérieurs. A nous donc d'imposer notre jeu".

ATS