Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vladimir Petkovic a lâché le morceau: oui, il espère rester à la tête de l'équipe de Suisse après l'Euro 2016. Le sélectionneur l'a confié dans un entretien à la "Tribune de Genève" samedi.

Le silence du Tessinois ces dernières semaines avaient commencé de faire naître des spéculations. Mais Vladimir Petkovic, en poste depuis août 2014 après avoir succédé à Ottmar Hitzfeld, a cette fois-ci clairement dévoilé son envie de continuer à diriger la Suisse lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 qui débuteront en septembre prochain. "Bien sûr que je le veux!", affirme-t-il dans le quotidien genevois.

Reprenant l'information de la "Tribune de Genève", le "SonntagsBlick" évoque même des discussions déjà avancées entre le Tessinois et les dirigeants de l'ASF. Selon l'hebdomadaire, l'aboutissement des négociations devrait même être rendu public avant Noël.

Vladimir Petkovic aura l'occasion de revenir sur son avenir à Feusisberg dès lundi, premier jour du dernier rassemblement de l'année de l'équipe de Suisse. La sélection disputera deux matches amicaux, le 13 novembre en Slovaquie et le 17 novembre en Autriche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS