Les discussions entre la Suisse et l'UE n'ont pas assez progressé pour l'instant pour que la reconnaissance de l'équivalence boursière helvétique soit prolongée. C'est ce qu'à indiqué dans une lettre le vice-président de la commission européenne, Valdis Dombrovskis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.