Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Eric Stauffer peut à nouveau siéger dans les commissions du Grand Conseil genevois. Le Chambre administrative a accordé l'effet suspensif au recours que le député MCG a déposé contre son exclusion d'une durée de 5 mois prononcée par le parlement.

Le député du Mouvement citoyens genevois (MCG) est autorisé à siéger en commissions de façon temporaire, en attendant que la justice se détermine sur le fond de l'affaire, a indiqué vendredi dans un communiqué la présidence du Grand Conseil. M. Stauffer n'avait plus accès aux commissions depuis début mars.

La justice, en accordant l'effet suspensif, veut "marquer sa volonté d'examiner et de trancher sereinement les responsabilités de chacun", a fait savoir le MCG. Le parti déclare se réjouir "qu'un regard neutre et objectif soit enfin posé" sur l'incident qui a valu à M. Stauffer d'être banni des commissions.

M. Stauffer a été sanctionné pour avoir jeté, le 24 février, lors d'une séance du Grand Conseil, un verre d'eau sur le député PLR Pierre Weiss. Le MCG affirme que le libéral-radical avait provoqué verbalement M. Stauffer quelques instants avant l'incident. Une plainte pour calomnie a d'ailleurs été déposée contre Pierre Weiss.

ATS