Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Eric Woerth est revenu lundi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. L'ancien ministre de l'UMP est accusé de trafic d'influence dans le dossier des abus de faiblesse dont aurait été victime Liliane Bettencourt.

Le parquet a requis la relaxe du trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 dans le premier procès, pour lequel la décision sera connue le 28 mai. Dans le deuxième, le gestionnaire de fortune de l'héritière de L'Oréal, Patrice de Maistre, est prévenu pour trafic d'influence actif.

Il est soupçonné d'avoir embauché en 2007 Florence Woerth, l'épouse de l'ancien ministre du Budget. En échange, le gestionnaire de fortune devait être nommé au grade de Chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur par M. Woerth.

Eric Woerth, prévenu de trafic d'influence passive, lui avait personnellement remis la médaille le 23 janvier 2008. Le parquet avait requis un non-lieu pour les deux hommes au terme de l'instruction, estimant que "le lien de corrélation entre les deux faits n'est pas formellement démontré".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS