Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le fabricant suédois d'équipements de télécommunications Ericsson a annoncé mercredi la suppression de 2200 postes en Suède. Le programme engagé doit permettre des économies de 9 milliards de couronnes (1,05 milliard de francs) d'ici 2017.

Les postes supprimés se situent "principalement en recherche et développement et dans la chaîne d'approvisionnement", a indiqué le groupe dans un communiqué. La décision est notamment motivée par un souci d'améliorer l'efficacité, a expliqué le directeur général, Hans Vestberg, à l'agence de presse TT.

A l'automne, Ericsson avait annoncé vouloir se consacrer à son coeur de métier, les réseaux, afin d'améliorer sa compétitivité. Il a cessé de développer des modems (pour les téléphones portables notamment), face à une concurrence trop agressive sur les prix, et parce que ses produits étaient insuffisamment compétitifs face à ceux couplés à un processeur.

Cette annonce est un nouveau coup dur pour le secteur technologique en Suède, deux jours après l'annonce de la suppression par Sony Mobile d'un millier de postes dans le sud de la Suède, sur un site hérité de l'ancienne coentreprise avec Ericsson.

Les suppressions d'emplois d'Ericsson concernent l'ensemble du pays, Stockholm étant la ville la plus touchée avec 1125 réductions de postes. A Katrineholm (sud-est), une usine employant 400 personnes sera fermée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS