Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Sara Errani marche sur les traces de Francesca Schiavone à Roland-Garros.
L'Italienne (no 21) disputera sa première finale en Grand Chelem deux après l'étonnant sacre de sa compatriote, qui s'était également hissée en finale l'an passé. Elle s'est imposée 7-5 1-6 6-3 en 2h04' face à la gagnante du dernier US Open, Samantha Stosur (no 6), dans une demi-finale qui avait débuté avec 1h20' de retard en raison de la pluie.
Sara Errani, qui a fêté jeudi la première victoire de sa carrière face à une membre du top 10, n'aura strictement rien à perdre samedi face à Maria Sharapova (no 2). Elle n'a encore jamais affronté la Russe.
Le conte de fées pourrait bien se poursuivre pour Sara Errani, qui s'était offert le scalp de deux anciennes lauréates du tournoi (Ana Ivanovic et Svetlana Kuznetsova) dans les tours précédentes. La petite bolognaise (1m64) avait certes abordé la quinzaine parisienne en pleine confiance après avoir conquis trois titres (Acapulco, Barcelone et Budapest) sur terre battue cette année, mais peu d'observateurs auraient osé misé sur elle.
Présente pour la première fois dans le dernier carré d'un tournoi majeur, Sara Errani (25 ans) a parfaitement profité de la nervosité de son adversaire, comme souvent incapable de maîtriser ses émotions lorsqu'elle fait figure de favorite. Samantha Stosur semblait pourtant avoir fait le plus dur en empochant le deuxième set, dans lequel elle avait évolué de manière relâchée.
L'Australienne de 28 ans retombait cependant dans ses travers dès l'entame de la manche décisive, concédant les trois premiers jeux. Elle trouvait les ressources pour recoller à 3-3, mais craquait alors à nouveau alors que la victoire paraissait à sa portée. Sara Errani signait un ultime break dans le huitième jeu, profitant d'une des 48 fautes directes commises par son adversaire. L'Italienne concluait sans trembler sur un jeu "blanc", avant de s'écrouler sur la terre battue.

ATS