Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Huit paires engagées, trois seulement qualifiées pour les 8es de finale mais toutes battues à ce stade de la compétition: le bilan des Suisses aux championnats d'Europe de Bienne est cauchemardesque.

Seuls rescapés masculins de la phase de poules, Adrian Heidrich et Gabriel Kissling se sont inclinés samedi face aux Néerlandais Reinder Nummerdor et Christiaan Varenhorst.

Les Suisses ont été battus en deux sets par les têtes de série no 1 du tableau. Un 21-19 21-18 qui a terminé d'enterrer les maigres espoirs helvétiques placés en un duo qui était le moins attendu de tous côté masculin. Pourtant, Heidrich et Kissling ont été les seuls de leur délégation à s'illustrer un tant soit peu dans ces Européens, battant notamment en match de poules les Allemands Alexander Walkenhorst/Bennet Poniewaz, pour réaliser leur plus grande performance depuis leur association il y a deux ans.

Le bilan global est donc très mauvais pour la Suisse, à deux mois des JO de Rio (5 - 21 août). Chez les messieurs, les trois autres paires - Jonas Kissling/Marco Krattiger, Philip Gabathuler/Mirco Gerson et Nico Beeler/Alexei Strasser - ont toutes subi les affres de l'élimination avec un total cumulé de deux victoires contre huit défaites.

Chez les dames, Isabelle Forrer et Anouk Vergé-Dépré, qui visaient au moins les demi-finales, ainsi que Nina Betschart et Tanja Hüberli, sont elles aussi tombées en 8es de finale. Ce que n'avaient pas réussi à faire Nicole Eiholzer/Dunja Gerson ni Joana Heidrich/Nadine Zumkehr.

ATS