Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le mont Tongariro, situé sur l'île du Nord de l'archipel néo-zélandais, est entré en éruption mercredi, dégageant un nuage de cendres, a indiqué l'institut de sismologie de Nouvelle-Zélande, GNS Science. Le volcan s'est réveillé en août après plus d'un siècle d'inactivité.

L'institut a émis une alerte à 13h25 (01h25 en Suisse) lorsque les premiers jets de cendre ont jailli de la cheminée du volcan. L'éruption était mineure mais une pluie de cendres pourrait s'abattre sur les localités environnantes, ont prévenu les autorités.

Selon un témoin, le nuage s'étirait sur environ deux kilomètres d'altitude. "C'était assez spectaculaire. Tout à coup, un impressionnant panache noir a commencé à sortir, avant de jaillir", a-t-il raconté sur les ondes de Radio New Zealand.

15'000 secousses par an

L'éruption du mont Tongariro en août dernier, la première depuis 1897, n'avait pas entraîné de coulée de lave mais produit un nuage de cendres qui avait fortement perturbé le trafic aérien.

La Nouvelle-Zélande est située sur la ceinture du feu du Pacifique, à la frontière des plaques tectoniques australienne et du Pacifique, enregistrant jusqu'à 15'000 secousses par an et une forte activité volcanique.

L'éruption la plus meurtrière qu'ait connue le pays remonte à 1953, lorsque des débris du mont Ruapehu, sur l'île du Nord, avaient détruit un pont ferroviaire et fait dérailler un train, causant la mort de 151 personnes.

Ce volcan, qui représentait le "mont de la Désolation" dans la trilogie du "Seigneur des anneaux", enregistre une montée de pression et pourrait se réveiller sous peu, selon GNS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS