Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La reprise progressive du trafic aérien se confirme partout en Europe, alors que l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll perd en intensité. En Suisse, si la majorité des vols est assurée, le trafic aérien reste perturbé.
A l'aéroport de Zurich-Kloten, 185 vols ont été annulés pour la journée, sur les 600 à 700 en temps normal. L'aéroport de Genève-Cointrin travaille quant à lui à 70%. La compagnie aérienne Swiss a annulé de son côté 80 de ses 400 vols de mercredi.
Les annulations concernent surtout les lignes en Europe où la situation reste incertaine. Les aéroports tout comme les compagnies recommandent impérativement aux passagers de s'informer avant de se rendre à l'aéroport.
Compte tenu de la situation exceptionnelle, quatre appareils ont atterri dans la nuit de mardi à mercredi à Zurich en dehors des horaires réguliers. Les avions provenaient de Palma de Majorque (Espagne), de Grèce et deux de Bangkok (Thaïlande), a indiqué l'aéroport. A Genève, un seul avion a atterri entre 00h30 et 06h00 avec 178 passagers à bord.
Au niveau européen, l'aéroport londonien d'Heathrow, le premier au monde, est à nouveau en service. L'Allemagne ainsi que les autres pays du nord de l'Europe, premiers à avoir été affectés par le nuage qui a cloué au sol les avions, ont également rouvert, au moins partiellement, leurs espaces aériens.
L'éruption du volcan islandais Eyjafjöll est en train de se calmer. De plus, un changement de direction du vent devait pousser en fin de semaine le nuage vers l'Arctique, selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM).
Le directeur de l'Association internationale du transport aérien (IATA), Giovanni Bisignani, a indiqué que suite au grounding plus de cinq compagnies aériennes "de taille moyenne ou de petite taille" risquent de faire faillite, faute de cash.
Il compte demander à l'Union européenne qu'elle autorise les gouvernements des Etats membres à rembourser aux compagnies le coût d'immobilisation de leurs avions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS