Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres/Stockholm - Plusieurs aéroports britanniques sont fermés et de nombreux vols suspendus à Heathrow, près de Londres, première plateforme au monde en termes de passagers. En cause, l'approche d'un nuage de cendres provoqué par une éruption volcanique en Islande.
Plus de 150 vols ont été annulés à l'aéroport londonien de Heathrow ainsi que 108 à celui de Gatwick. A Stanstead, au nord de Londres, la compagnie EasyJet a annulé plusieurs de ses vols matinaux.
L'ensemble des aéroports écossais ont été fermés (Aberdeen, Edimbourg et Glasgow) ainsi que ceux de Belfast, en Irlande du Nord. Le trafic était par ailleurs sévèrement réduit aux plateformes du nord de l'Angleterre (Manchester, Liverpool et Newcastle), ainsi que dans le centre (Birmingham).
Ces restrictions ont été imposées par l'Air Traffic Control Service (NATS) après une alerte émise par le Met Office. Les services météo ont averti de la proximité d'un nuage de cendres qui pourrait très sévèrement limiter la visibilité et représenter un danger pour les réacteurs des appareils.
Les vols dans une grande partie de la Norvège ainsi que dans le nord de la Suède ont également été suspendus en raison des cendres dues à l'éruption volcanique en Islande, ont annoncé les autorités de contrôle aérien des deux pays scandinaves.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS