Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une employée du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) a été licenciée mercredi avec effet immédiat pour faute grave. Elle a avoué avoir détourné une centaine de milliers de francs de la Fondation César-Roux.

La collaboratrice a été licenciée pour rupture des liens de confiance. Elle n'a pas contesté son renvoi, a déclaré à l'ats le porte-parole du CHUV Darcy Christen, revenant sur une information dévoilée mercredi par le quotidien "La Côte". Selon ce journal, l'employée aurait détourné les fonds pour assouvir sa passion du jeu.

Les malversations sont en rapport non avec le CHUV, mais avec la Fondation César Roux, qui a pour but la promotion de l'enseignement et de la recherche en chirurgie, a souligné M. Christen. La collaboratrice y fonctionnait comme assistante de direction du chef du service de chirurgie viscérale, seul membre du conseil de la fondation et seul détenteur de la signature individuelle.

A l'insu du chef

La femme avait accès aux documents et à la carte bancaire. Elle a donc pu retirer de l'argent à l'insu de son chef, a expliqué le porte-parole.

Créée en 2008, la Fondation César-Roux n'est juridiquement pas directement liée avec le CHUV, elle échappe à son contrôle, a-t-il précisé. Le CHUV est déterminé à faire la lumière sur sa genèse et à clarifier ses liens éventuels avec cette entité. Le service d'audit interne a été mandaté à cet effet.

Contrôle renforcé

Le professeur a découvert la malversation lors du contrôle annuel effectué récemment par un organe de révision privé, a précisé M. Christen. Il est apparu que des sommes importantes avaient été retirées. Les contrôleurs ont demandé des pièces justificatives que la collaboratrice n'a pu produire. Elle s'est alors dénoncée.

Depuis l'affaire du neurologue qui avait détourné près de cinq millions de francs pour assouvir sa passion des livres anciens, les mécanismes de contrôle ont été drastiquement renforcés au CHUV, a rappelé Darcy Christen.

ATS