Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Barcelone a battu le record du nombre de buts inscrits en une année civile. Les Catalans ont gagné chez eux 4-0 contre le Betis Séville lors de la 17e journée de Liga et passeront Nouvel-An en tête.

En 2015, le Barça a en effet inscrit la bagatelle de 180 buts, soit un de mieux que l'ancien record détenu par le Real Madrid. Et sur ces 180 réussites, la fameuse MSN en a signé 137: Messi 48, Suarez 48 aussi et Neymar 41!

Contre le Betis, les hommes de Luis Enrique ont dû attendre presque une demi-heure pour ouvrir le score, grâce à un malheureux autogoal de Westermann (29e) après un penalty de Neymar renvoyé par la barre. Messi, servi par Neymar, signait le 2-0 à la 33e. C'était son 425e but pour les Blaugrana à l'occasion de son 500e match! Suarez a marqué le numéro trois dès la reprise (46e). Les Catalans ont ensuite touché trois fois la transversale du Betis avant que Suarez ne marque son deuxième but (83e). Le Barça est à égalité de points avec l'Atletico Madrid, mais a joué un match de moins et possède une meilleure différence de buts.

L'Atletico Madrid s'est imposé 2-0 sur la pelouse du Rayo Vallecano. Les Colchoneros ont cependant dû patienter longtemps avant de faire la différence. Ils ont marqué en fin de rencontre par Correa (88e) et Griezmann (90e).

Le Real Madrid a pour sa part battu la Real Sociedad 3-1. Cristiano Ronaldo a été le personnage central du match côté madrilène. L'attaquant portugais a d'abord manqué un penalty généreusement accordé (24e), avant d'en transformer un autre, pas trop évident non plus (42e). Après l'égalisation des visiteurs par Bruma (49e), c'est encore Ronaldo qui a trouvé le chemin des filets, d'une belle volée consécutive à un corner de Marcelo (67e).

Rafael Benitez ne pourra vraiment se satisfaire que du résultat de ce dernier match de l'année. Car son équipe a souvent développé un jeu poussif, dans un stade à l'ambiance très terne. Les socios sont toujours loin d'être emballés par le millésime 2015/16 de leur équipe, même si le remplaçant Vazquez a donné une ampleur plus nette au score après un caviar de Bale (86e). Le Real est à deux longueurs du duo de tête.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS