Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Madrid - José Luis Rodriguez Zapatero a estimé que le taux de chômage avait atteint un niveau "insupportable" en Espagne, à 20,09% fin juin. Le chef du gouvernement lance une réforme pour mieux gérer les offres et demandes d'emplois.
"Le chômage est notre grand défi", a déclaré le premier ministre lors d'une conférence de presse sur le bilan de son gouvernement au premier semestre 2010. M. Zapatero a annoncé pour les prochains mois une réforme des politiques actives de l'emploi.
"Pour la première fois en deux ans, l'économie espagnole réussit à créer des emplois", s'est néanmoins félicité le chef du gouvernement. Au deuxième trimestre, la création d'emplois a enregistré son meilleur chiffre depuis septembre 2007, avec 82'700 travailleurs de plus, selon le ministère de l'économie.
M. Zapatero a également affirmé que la réforme du droit du travail avait pour objectif d'éviter les licenciements, mais aussi de sauver des entreprises. Le texte vise à réduire les écarts entre contrats à durée indéterminée et contrats précaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS