Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Barcelone - Les Catalans ont commencé dimanche à voter pour élire leur Parlement et leur gouvernement régional. Ce scrutin s'annonce comme une lourde sanction pour les socialistes, également au pouvoir à Madrid.
Plus de 2700 bureaux de vote ont ouvert à 09h00 dans cette région du nord-est de l'Espagne et doivent fermer à 20h00. Plus de cinq millions de Catalans étaient appelés à voter.
Dans cette région industrielle de sept millions d'habitants, durement frappée par la crise économique, les sondages prédisent un vote sanction contre les socialistes, au pouvoir depuis 2003 en Catalogne.
La puissante coalition nationaliste de centre-droit Convergencia i Unio (CiU) est donnée ultra-favorite et pourrait frôler la majorité absolue des 135 députés. Le Parti socialiste catalan (PSC), émanation du PSOE du chef du gouvernement espagnol Jose Luis Rodriguez Zapatero, arriverait en seconde position.
Avertissement au gouvernementCes résultats signeraient la fin de sept années de gestion de la gauche et le retour en force des nationalistes, au moment où la Catalogne et son économie en recul pâtissent des conséquences de la crise. Les nationalistes avaient été battus en 2003 après 23 ans de pouvoir.
Ils infligeraient aussi au gouvernement Zapatero un sévère avertissement avant les échéances régionales et municipales de 2011. Le gouvernement espagnol est en chute de popularité pour sa politique d'austérité menée depuis le printemps contre la crise économique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS