Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les secours en mer espagnols ont annoncé jeudi soir avoir récupéré les corps sans vie de quatre personnes entre le Maroc et l'Espagne à bord d'une embarcation de fortune qui contenait une cinquantaine d'autres migrants. Seuls 15 d'entre eux ont été retrouvés vivants.

"Quatre cadavres ont été récupérés. Tous sont des hommes", a déclaré un porte-parole des secours, précisant qu'ils avaient été repérés par un hélicoptère. Les survivants de la traversée comprennent treize hommes et deux femmes.

Le bateau s'est fissuré et a fini par perdre son fond. Les passagers ont été trouvés en mer agrippés à des bouts de l'embarcation, jeudi au petit matin. Dès mercredi, une ONG avait alerté du départ au petit matin de cette embarcation, non loin de Al Hoceima (nord du Maroc), ont expliqué les secours dans un communiqué.

Elle a finalement été localisée jeudi à la mi-journée à 39 milles marins (72 km) au large des côtes marocaines par un avion de l'agence européenne de surveillance des frontières Frontex.

La mer ou les grilles

Une partie des tentatives d'entrée de migrants sans papiers en Espagne se fait par la mer, même si d'autres tentent de franchir les hautes grilles des enclaves espagnoles au Maroc de Ceuta et de Melilla ou encore de se cacher dans des camions, conteneurs ou même sous les capots de voiture franchissant la frontière.

En 2015, selon des données actualisées de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), quelque 3000 personnes ont tenté d'atteindre l'Espagne en traversant la Méditerranée, 500'000 l'ont fait en Grèce, 140'000 en Italie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS