Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Madrid - Le chef du gouvernement socialiste espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a annoncé une cure d'austérité radicale afin d'accélérer la réduction des importants déficits publics du pays. Les salaires des fonctionnaires vont notamment baisser d'en moyenne 5% dès le mois de juin.
Les hauts salaires de la fonction publique seront plus lourdement affectés, les membres du gouvernement voyant par exemple baisser leur salaire de 15%.
L'aide de 2500 euros à la naissance, l'une des mesures phares de sa politique sociale approuvée en juillet 2007 pour relancer la natalité, va en outre être supprimée dès 2011. Le gouvernement espagnol va de plus geler la revalorisation des retraites en 2011.
L'exécutif socialiste va également réduire de 600 millions d'euros l'aide au développement en 2010-2011, un domaine dans lequel il se voulait à la pointe des pays riches.
Ce plan d'austérité est destiné à accélérer la réduction des déficits publics du pays, qui ont explosé à 11,2% du PIB en 2009.
Le gouvernement socialiste avait annoncé en janvier des mesures d'économie de 50 milliards d'euros pour ramener ces déficits à 3% en 2013, mais il a décidé de mesures supplémentaires en raison des attaques contre l'euro la semaine dernière. Les mesures supplémentaires représenteront un total de 15 milliards d'euros sur deux ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS