Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Espion empoisonné: Theresa May pointe du doigt la Russie

Theresa May réclame des explications à Moscou d'ici mardi fin de journée (archives).

KEYSTONE/EPA/WILL OLIVER

(sda-ats)

Theresa May a déclaré lundi qu'il était "hautement probable" que la Russie soit responsable de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal le 4 mars dernier en Angleterre. La Première ministre réclame des explications à Moscou d'ici mardi fin de journée.

Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été agressés au moyen d'un agent neurotoxique de qualité militaire d'un type développé par la Russie, a précisé la Première ministre britannique. Soulignant que l'agent innervant utilisé était une substance "de qualité militaire", Mme May a donné jusqu'à mardi soir à Moscou pour fournir des explications à l'Organisation pour la prohibition des armes chimiques.

Soit l'Etat russe est directement responsable de leur empoisonnement, soit il a laissé leurs agresseurs se procurer l'agent neurotoxique utilisé à Salisbury, a-t-elle ajouté. Si la Russie ne fournit aucune réponse crédible, la Grande-Bretagne conclura que cet acte équivaut à un usage de la force sur le territoire britannique, a-t-elle conclu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.