Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux livraisons de produits liés à l'espionnage en matière de téléphonie mobile ont été interceptées en Suisse en 2010 et 2011. Elles étaient destinées à la Syrie et à l'Iran, selon le Seco. Ces affaires ont été révélées vendredi par la télévision alémanique.

L'information a été confirmée par le chef des Contrôles à l'exportation de produits industriels au sein du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) Jürgen Boehler, invité vendredi soir de l'émission de la télévision alémanique "10 vor 10".

Pour M. Boehler, des fournisseurs européens auraient essayé de transmettre ces marchandises vers ces deux pays via précisément la Suisse. Le Proche-Orient est actuellement un marché en expansion en ce qui concerne le matériel de surveillance lié à la téléphonie mobile.

ATS