Navigation

Essais libres du GP du Canada: Les Mercedes annoncent la couleur

Ce contenu a été publié le 06 juin 2014 - 21:39
(Keystone-ATS)

Genève - Les monoplaces de l'écurie Mercedes continuent de survoler les débats en Formule 1.
Lewis Hamilton s'est montré le plus rapide lors de la première journée des essais libres du Grand Prix du Canada. Il a devancé son rival Nico Rosberg, leader du championnat du monde depuis sa victoire à Monaco.
Les deux équipiers ont nettement dominé la deuxième séance de la journée. Lewis Hamilton, qui avait connu une petite frayeur lors de la première séance en ratant le dernier freinage avant la ligne droite d'arrivée dans son 18e tour, s'imposait grâce à un chrono de 1'16''118. Le Britannique devançait de 175 millièmes Nico Rosberg. Troisième, le quadruple champion du monde Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) pointait déjà à près d'une demi-seconde (0''455).
Cinquième l'après-midi, Fernando Alonso (Ferrari) avait réalisé le meilleur temps de la première séance. Vainqueur en 2006 - année de son deuxième titre mondial - sur le circuit Gilles-Villeneuve, l'Espagnol avait bouclé le plus rapide de ses 21 tours en 1'17''238. Il avait créé une petite surprise en devançant les deux pilotes Mercedes sur ce circuit qui fait la part belle à la puissance de leurs nouveaux moteurs V6 turbo hybrides.
Très remonté, comme l'a prouvé un travers habilement maîtrisé en début de séance, Fernando Alonso avait pris l'avantage à la fin d'une séance dominée jusque-là par les Flèches d'Argent. Lewis Hamilton avait signé le deuxième chrono à 16 millièmes, Nico Rosberg le troisième à 146 millièmes de l'Espagnol. Les deux grands dominateurs du début de saison n'avaient cependant pas forcé en fin de séance.
Les deux pilotes de l'écurie suisse Sauber sont par ailleurs restés en retrait vendredi. L'Allemand Adrian Sutil signait le 13e chrono de la première séance puis le 16e de la seconde, à chaque fois à près de deux secondes du meilleur temps. Le Mexicain Esteban Gutierrez, 18e puis 17e, concédait pour sa part à deux reprises près de deux secondes et demie au meilleur temps.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article