Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sydney a connu l'une des journées les plus chaudes jamais recensées (photo symbole).

KEYSTONE/EPA AAP/DAN HIMBRECHTS

(sda-ats)

Sydney a connu en ce dimanche de l'été austral l'une des journées les plus chaudes jamais recensées. Les températures caniculaires chassaient les joueurs de tennis des courts.

La plus grande ville d'Australie a enregistré sa journée la plus chaude depuis 1939, avec un mercure à 47,3 degrés Celsius dans la banlieue de Penrith.

Des stars du tennis ont été rappelées des courts dimanche au Sydney International, échauffement avant l'Open d'Australie, à cause de la chaleur supérieure à 40 degrés Celsius.

Parallèlement, les autorités ont interdit de faire du feu pour éviter les incendies de forêt qui sont fréquents au cours de l'été. Plusieurs sinistres se sont déclarés samedi, rasant des maisons dans les Etats de Victoria et d'Australie-Méridionale.

Gros émetteur de gaz

Selon le Bureau de la météorologie (CSIRO), la température a augmenté d'environ un degré Celsius depuis 1910 dans l'immense pays-continent.

Durant l'été dernier (décembre 2016 à février 2017), plus de 200 records météorologiques avaient été recensés à travers le pays, entre épisodes de chaleur intense, feux de forêts et inondations.

D'après les climatologues, le changement climatique a provoqué la hausse des températures sur terre et en mer, conduisant à des épisodes météorologiques extrêmes. Du fait de sa population relativement faible (24 millions d'habitants) eu égard à la taille de son territoire, et de sa très forte dépendance au charbon, l'Australie est un des pires émetteurs per capita de gaz à effet de serre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS