Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

C'est la liesse sur la pelouse à Kiev, le Real Madrid vient de gagner sa 3e Ligue des champions consécutive. Mais Cristiano Ronaldo lâche une petite bombe au micro de beIN Sports Espagne:

"C'était bien de jouer dans ce club (...) je parlerai dans les prochains jours pour donner une réponse aux supporters".

Et la machine à rumeurs va encore s'emballer à la rubrique transferts ! "Si vous me demandez à moi, il doit absolument rester", a déjà ainsi répondu Zinédine Zidane en conférence de presse, par anticipation.

Le président du Real, Florentino Perez, a lui temporisé sur Antena 3 en Espagne: "Je ne parle pas des joueurs. Nous sommes tous enchantés, heureux ce soir. Ici l'important c'est le club. Un jour comme aujourd'hui, l'important est de fêter cette Ligue des champions. On parle tout le temps, mais jamais ça ne se fait".

Les paroles du Portugais font pourtant du bruit. "L'important était de gagner. Il faut continuer à le faire. Avec moi à la tête du projet ? On va d'abord profiter mais je parlerai dans les prochains jours pour donner une réponse aux supporters qui, eux, sont de mon côté", a exposé CR7.

"C'était bien de jouer dans ce club. Dans ces moments-là, l'avenir de n'importe quel joueur n'est pas important. Mais je ne dis pas que je vais forcément partir. Vous verrez", a-t-il encore ajouté.

CR7, récidiviste

Et d'ajouter dans son style tout en modestie: "En tout cas, qui est encore le meilleur buteur de la Ligue des champions ? La C1 devrait changer de nom et s'appeler la +Ligue des champions CR7+. J'en ai gagné cinq, je suis encore meilleur buteur. Je ne peux pas être triste ce soir".

Faut-il prendre au sérieux ces suggestions de départ? Il faut se méfier avec Le Portugais de 33 ans, quintuple Ballon d'Or, coutumier de ce genre de sorties.

Le multi-millionnaire avait choqué l'Espagne en crise à l'été 2012 en se disant "triste" de son sort au Real, avant de resigner un contrat mirobolant l'année suivante.

En novembre 2016, Ronaldo avait encore signé un nouveau contrat courant jusqu'en 2021, avec à la clé un salaire annuel estimé à 23,6 M EUR (28,3 millions de francs) par la presse.

Puis à l'été 2017, son entourage avait fait fuiter des envie de départs du Real, mais beaucoup y voyaient une manoeuvre pour être soutenu par le club madrilène, alors qu'il était mis en examen pour fraude fiscale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS