Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les forces irakiennes sont entrées mercredi dans un quartier de Tikrit, ont indiqué des officiers. Il s'agit d'une nouvelle percée dans l'offensive lancée il y a 10 jours pour reprendre cette ville du nord de l'Irak aux djihadistes du groupe Etat islamique (EI).

Parmi les hommes qui ont pénétré dans le quartier de Qadisiyah figurent des soldats, des policiers, ainsi que des Unités de mobilisation populaire, selon la même source. Cette force paramilitaire est principalement composée de miliciens chiites.

D'autres sources militaires et politiques ont confirmé que les soldats avaient repris le contrôle d'une grande partie de Qadisiyah, un quartier situé au nord du centre-ville.

Routes coupées

Les forces irakiennes encerclent Tikrit depuis des jours. Mais ils n'avaient pas encore tenté d'entrer dans la ville, préférant mener de petites opérations et assiéger les djihadistes.

Mardi, la coalition contre l'EI, menée par les Américains, a annoncé la coupure de routes utilisées par les djihadistes entre la Syrie et l'Irak, dans la région de Tall Hamis, dans le Nord-Est syrien. Le groupe sunnite radical "n'a plus de liberté de manoeuvre dans la région".

Bijoux de famille

Par ailleurs, les trois lycéennes britanniques, parties à la mi-février en Syrie, ont financé leur voyage en revendant des bijoux de famille, a indiqué la police mardi. Elles ont dépensé plus de 1000 livres (1500 francs) en liquide pour se payer leur billet d'avion vers la Turquie.

Les adolescentes, âgées de 15 à 16 ans, se sont envolées pour Istanbul d'où l'on pense qu'elles ont rejoint l'EI en Syrie. Elles font partie, selon le responsable de Scotland Yard, des 26 jeunes femmes britanniques qui ont rejoint les djihadistes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS