Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La croissance économique des Etats-Unis s'est fortement accélérée au troisième trimestre, selon la nouvelle estimation officielle du PIB américain de l'été publiée jeudi à Washington. Mais ses bases restent fragiles.

De juillet à septembre, la progression du produit intérieur brut (PIB) du pays par rapport au trimestre précédent a atteint 3,1% en rythme annualisé, son niveau le plus fort depuis le début de l'année, a indiqué le département du Commerce.

Pour sa troisième estimation, dite finale, le ministère a revu en hausse de 0,4 point le taux de croissance estival qu'il avait publié fin novembre. La prévision médiane des analystes donnait au contraire une confirmation de ce chiffre (2,7%). Au deuxième trimestre, la première économie mondiale avait crû officiellement de 1,3%.

Le ministère précise que sa nouvelle estimation de la croissance découle d'une révision à la hausse de la contribution du commerce extérieur et de la progression de la consommation des ménages et de la dépense publique.

Demande intérieure à la traîne

En dépit de la nette amélioration du taux de croissance pendant l'été, les nouveaux chiffres du ministère montrent que les bases économiques du pays restent fragiles.

Moteur traditionnel de l'économie américaine, l'augmentation de la consommation des ménages (1,6%) n'a apporté que 1,12 point de croissance, à peine plus qu'au trimestre précédent, indiquent les données du gouvernement.

Economistes pessimistes

Le ministère indique enfin que la dépense publique a progressé pour la première fois après deux ans et demi de baisse ininterrompue, et que sa hausse de 3,9% a assuré 0,75 point de croissance au pays.

D'une manière générale, les économistes estiment que la croissance économique des Etats-Unis est en train de marquer nettement le pas. Selon les derniers calculs des analystes de la banque Barclays, le PIB ne devrait croître que de 2,2% au quatrième trimestre. Leurs confrères de Macroeconomic Advisers sont bien plus pessimistes, qui tablent sur un taux de croissance de 1,0% seulement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS