Toute l'actu en bref

Le 17 juin 2015, après avoir minutieusement préparé son attaque, Dylann Roof avait prétendu participer à une séance de catéchisme à l'église de l'Emanuel en Caroline du Sud, avant d'ouvrir le feu sur les paroissiens, tuant neuf d'entre eux. Il avait tiré 77 fois (archives).

KEYSTONE/FR56856 AP/STEPHEN B. MORTON

(sda-ats)

L'Américain Dylann Roof, déclaré coupable pour avoir tué neuf paroissiens dans une église noire de Charleston en 2015, a été à nouveau estimé apte à être jugé lundi, pour la seconde phase de son procès. Celle-ci devra déterminer la peine à laquelle il sera condamné.

Le jeune homme de 22 ans avait une première fois été jugé apte à être jugé en novembre, ce qui avait mené à sa déclaration de culpabilité le 15 décembre.

Dylann Roof a été déclaré coupable des 33 charges fédérales dont il avait été accusé devant un tribunal de Caroline du Sud, après sa tuerie raciste de 2015. Le jeune homme, qui n'a jamais exprimé de remords, avait alors écouté l'énoncé du verdict sans trahir la moindre émotion.

Le 28 décembre, Dylann Roof a fait savoir qu'il n'avait pas l'intention de présenter de témoins dans la phase de détermination de sa sentence. Le jeune homme avait également confirmé qu'il entendait assurer lui-même sa défense au cours de cette seconde phase de son procès fédéral qui doit débuter mercredi et à l'issue de laquelle il sera condamné à la prison à vie ou à la peine capitale.

Deux heures

Le 17 juin 2015, après avoir minutieusement préparé son attaque, Dylann Roof avait prétendu participer à une séance de catéchisme à l'église de l'Emanuel en Caroline du Sud, avant d'ouvrir le feu sur les paroissiens, tuant neuf d'entre eux. Il avait tiré 77 fois.

Mi-décembre, les douze jurés n'avaient eu besoin que de deux heures de délibération pour décider de sa culpabilité, sans trouver de circonstance atténuante au jeune solitaire à l'idéologie xénophobe.

ATS

 Toute l'actu en bref