Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gabrielle Giffords, l'élue américaine gravement blessée lors d'une fusillade en janvier 2011 à Tucson, dans l'Arizona, a annoncé dimanche dans une vidéo sur son site Internet qu'elle quittait le Congrès. Elle veut se consacrer à sa convalescence.

"J'ai encore des progrès à faire pour me rétablir. Donc, afin de faire ce qui est le mieux pour l'Arizona, je vais me retirer cette semaine", a-t-elle dit dans la vidéo, s'exprimant de façon relativement claire.

Mme Giffords, 41 ans, avait été grièvement blessée à la tête lors d'une réunion politique le 8 janvier 2011 par un tireur qui avait tué six personnes, dont un juge fédéral et une fillette de neuf ans.

Commémoration

Le 8 janvier dernier elle avait participé à des cérémonies de commémoration du premier anniversaire du drame à Tucson. Le président Barack Obama, qui a appelé l'élue ce jour-là, l'avait qualifiée de "modèle" pour sa famille et les Américains.

En août, Mme Giffords était brièvement retournée au Congrès pour participer au vote crucial sur le relèvement du plafond de la dette à la Chambre des représentants, où elle a reçu l'hommage de ses collègues.

"Je vais mieux de jour en jour. (...) Je vais revenir et nous allons travailler ensemble pour l'Arizona et ce grand pays", a-t-elle dit dans sa vidéo dimanche.

Un juge a estimé en mai dernier que l'auteur présumé de la fusillade, Jared Loughner, n'était pas apte à être jugé en raison de sa schizophrénie.

ATS