Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Donald Trump est ciblé par l'ONU pour sa politique contre les migrants dans son pays (archives).

KEYSTONE/AP/ANDREW HARNIK

(sda-ats)

L'ONU demande au président étasunien Donald Trump de revoir sa politique de séparation de migrants adultes et enfants. Celle-ci est "arbitraire" et "illégale", a affirmé mardi à Genève une porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l'homme.

Depuis huit mois, des centaines de cas ont été observés. Une situation liée à deux décrets de Donald Trump qui remonte à début janvier 2017, a précisé devant la presse la porte-parole. Des adultes sont détenus dans des prisons et les enfants retenus dans d'autres sites.

"Nous ne voulons pas séparer les familles, mais nous ne voulons pas que des familles viennent illégalement à la frontière", avait déclaré il y a quelques semaines le ministre américain de la Justice Jeff Sessions. Une entrée illégale sur le territoire "ne devrait pas être une infraction criminelle, tout au plus une infraction administrative", a dit la porte-parole.

L'ONU est "profondément inquiète" et dénonce des "violations graves" des droits des enfants. Les Etats-Unis doivent honorer leurs obligations internationales liées à plusieurs accords.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS