Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La cote de popularité du président américain Barack Obama est tombée sous les 50% à la suite de sa décision sur la hausse des prix des carburants, selon un sondage paru dimanche. Ce chiffre donne à ses adversaires politiques un début d'espoir pour les élections de novembre prochain.

Le sondage, réalisé pour le compte de la chaîne de télévision ABC News et le journal "Washington Post", précise que seulement 46% des personnes interrogées approuvent l'action du président Obama contre 50% qui la désapprouvent.

Ces nouveaux chiffres contredisent un précédent sondage réalisé en février, montrant que 50% des Américains approuvaient l'action de leur président, contre 46% qui se déclaraient contre.

L'approbation par le président Obama à la hausse du prix des carburants a donné un nouvel espoir à ses adversaires républicains pour les prochaines élections, affirme le sondage. Si ces élections avaient lieu aujourd'hui, 49% des électeurs voteraient pour Mitt Romney, actuellement en tête des candidats à l'investiture républicaine, contre 47% pour Barack Obama.

ATS