Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police de Boston a évacué samedi le campement de militants anti-Wall Street situé dans le quartier financier de cette ville du nord-est des Etats-Unis, procédant à 47 interpellations. Arrivées en début de matinée, les forces de l'ordre disent avoir rencontré peu de résistance de la part des protestataires.

Trente-trois hommes et 14 femmes ont été arrêtés, la plupart pour avoir empiété sur le domaine privé, lors de l'opération des forces de l'ordre qui s'est déroulée globalement dans le calme à l'aube. La centaine de policiers mobilisés n'était pas en tenue anti-émeute et ne portait ni casque ni arme.

Le mouvement new-yorkais "Occupy Wall Street", qui dénonce un système financier qui profite essentiellement aux plus riches et aux banques, s'est étendu depuis septembre à de nombreuses villes américaines. Il a donné lieu à des violentes échauffourées entre manifestants et forces de l'ordre venues les déloger.

La plupart de ces campements ont depuis été démantelés par les autorités municipales américaines.

ATS