Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un barman de l'Ohio soupçonné d'avoir voulu assassiner John Boehner, le président de la Chambre des représentants des Etats-Unis, a été inculpé le 7 janvier, a-t-on appris mardi de source judiciaire. L'homme a été admis dans un hôpital psychiatrique après avoir été entendu par la police.

Le suspect était barman au Wetherington Country Club à West Chester, où M. Boehner, le troisième plus haut personnage de l'Etat fédéral après le président Barack Obama et le vice-président Joe Biden, a ses habitudes et dont il est un membre.

Le barman avait menacé de tuer M. Boehner en octobre dernier, alors qu'il venait d'être licencié. Il avait téléphoné à police secours, expliquant que des voix, sortant des haut-parleurs de sa voiture, lui avaient affirmé que John Boehner était "le diable" et était responsable de la fièvre hémorragique Ebola.

Empoisonnement des boissons

L'homme a encore indiqué que les voix lui avaient dit qu'il était le Christ et qu'il avait un pistolet chargé. Il a aussi laissé entendre aux policiers qu'il lui aurait été facile d'empoisonner John Boehner, puisque personne ne goûtait ses boissons ou n'en surveillait la préparation.

Selon les documents de police obtenus par une chaîne de télévision de l'Ohio et publiés mardi, le suspect lui a servi à boire à de très nombreuses reprises, mais n'est jamais passé à l'acte.

"Le président Boehner est informé de la situation et remercie sincèrement le FBI, la police du Capitole et les autorités de l'Ohio de leurs efforts", a écrit le porte-parole du républicain dans un communiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS