Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A cause de l'ouragan Irène, il a beaucoup plu dans le nord-est des Etats-Unis, très gros producteur de citrouilles. Le prix de l'accessoire indispensable des fêtes d'Halloween a de ce fait grimpé mais le pays ne craint pas de rupture de stock.

Le ministère de l'Agriculture américain, dans un billet plein d'humour publié sur son blog, indique vendredi que "les prix de gros (des citrouilles) sont en hausse par rapport à l'année dernière, les grosses comme les petites".

Le ministère évoque l'ouragan Irène et ses fortes pluies dans certains Etats, la sécheresse dans d'autres, qui font que certaines productions sont en baisse mais "ce n'est pas inhabituel", dit le ministère, qui se veut rassurant.

Photo d'une citrouille décorée

Et "comme les citrouilles sont produites à peu près dans tous les Etats, la fourniture est assurée", dit le blog qui demande à ses lecteurs, pour preuve qu'ils en ont sûrement trouvé une, de leur envoyer une photo d'une citrouille décorée.

Le ministère répondait à un court article du "Wall Street Journal" qui citait des prix ayant augmenté, selon les endroits, de 16 à 60% par rapport à l'an dernier.

La saison de la citrouille bat actuellement son plein aux Etats-Unis à quelques jours d'Halloween, le 31 octobre. En 2010, six millions de tonnes de citrouilles ont été vendues, soit un peu plus de deux kilos par habitant, dit le ministère.

ATS