Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Secret Service des Etats-Unis a annoncé vendredi avoir durci les règles s'appliquant à ses agents hors du pays, notamment sur la fréquentation d'étrangers et la consommation d'alcool. Cette décision fait suite au scandale de prostitution qui a éclaboussé cette police protégeant le président américain.

Le règlement renforcé indique aux policiers que "les étrangers, sauf le personnel de l'hôtel et vos homologues, sont interdits dans votre chambre d'hôtel". Des agents avaient été accusés d'avoir emmené des prostituées dans leurs chambres d'hôtel à Carthagène dans les jours ayant précédé l'arrivée du président Barack Obama dans cette ville de Colombie pour assister au sommet des Amériques.

Sensibilisation

De même, "l'alcool ne pourra être consommé qu'en quantités raisonnables en dehors des heures de service", et "boire de l'alcool sera interdit moins de 10 heures avant de prendre son poste".

La note interne prévoit aussi des réunions de sensibilisation des agents aux spécificités des pays visités, ainsi qu'aux endroits et quartiers dont la fréquentation sera interdite.

Enquête du Pentagone

Douze agents du Secret Service avaient été soupçonnés d'avoir fréquenté des prostituées à Carthagène. Neuf d'entre eux ont été limogés, ont démissionné ou pris leur retraite depuis que le scandale a éclaté le 13 avril.

Douze militaires ont également été mis en cause dans le scandale de prostitution en Colombie. Une enquête du Pentagone reste en cours à leur sujet.

ATS