Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'auteur d'une fusillade qui a fait deux morts jeudi soir dans un cinéma en Louisiane est un marginal de 59 ans. Il s'est suicidé quand il s'est aperçu qu'il était cerné par la police, a indiqué vendredi le chef de la police de la ville de Lafayette.

"Il paraît certain qu'il avait l'intention de tirer et de prendre la fuite, mais comme la réponse des forces de l'ordre a été très rapide, il a dû retourner à l'intérieur du cinéma et c'est là qu'il s'est suicidé par balle", a déclaré Jim Craft, le chef de la police lors d'une conférence de presse.

Le tueur a tiré treize coups avec une "arme de poing", tuant deux femmes blanches, âgées de 21 et 33 ans. Parmi les neuf blessés, deux sont sortis de l'hôpital mais un reste "dans un état grave", a-t-il précisé.

La police a en outre découvert "des perruques et des lunettes" dans la chambre d'hôtel où il résidait à Lafayette, ville dans laquelle il se trouvait depuis début juillet.

Une sorte de SDF

L'homme habitait auparavant dans l'Alabama (sud). "Il ne travaillait avec personne ou n'était lié à personne", a précisé le chef de la police municipale, qui a salué "l'arrivée rapide des forces de l'ordre (qui) a empêché d'autres décès".

"Nous sommes dans un cinéma. Pourquoi est-il venu là ? Nous ne savons pas. C'est une sorte de sans-domicile fixe", a affirmé de son côté le chef de la police de Louisiane, Michael Edmonson, à la même conférence de presse. Selon lui, une centaine de personnes ont été interrogées.

La fusillade a éclaté peu après 19h00 (02h00 vendredi en Suisse) au "Grand Theater" pendant une projection du film "Trainwreck", trois ans presque jour pour jour après le massacre de douze personnes dans un cinéma d'Aurora, dans le Colorado.

ATS